samedi, septembre 03, 2016

Summer Time....

Les vacances, la plage, la montagne,.... Et quelques entraînements cap plus tard, avec une alimentation saine et équilibrée, il est éventuellement possible et envisageable de viser dans un moment de bonne gestion, de conditions météo favorables, et de légèreté sur mes appuis.... Un sub 3h28!
Ok ok ok... Le 3h15 est de l'histoire ancienne mais le challenge sera de faire mieux qu'en 2014 avec un niveau inférieur mais une meilleure gestion de course.
Histoire de répéter la fable du lièvre et de la tortue!
Bon... Allez... 3h25 ce serait le nirvana! Mais 3h28 c'est bien.... Allez 3h27'59

jeudi, août 11, 2016

On vise quoi?

Ces dernières semaines ont eu pour but de me faire passer d'un état semi larvaire supra gastronomique ayant pour conséquence la capacité à réaliser la transgaulle en me ravitaillant uniquement à l'eau fraîche sans crainte d'atteindre un IMC trop faible (je laisse calculer en prenant l'hypothèse d'une course de 1200kms, une dépense énergétique de 1kcal/km en lipolyse totale et un IMC jugé comme faible en dessous de 21 et une taille au garot de 1,75m...)...
... à la simple capacité d'enchainer l'UTMB + la diagonale des fous toujours à l'eau fraîche (tenir compte du dénivelé dans le calcul cette fois... 100m de D+ = 1km de plat).

Bref... l'objectif sub 3H15 est bien loin mais le sub 3H30 se rapproche et j'ambitionne même un sub chrono 2014 mais en gérant à mooorrttt cette fois ci :-)

dimanche, juin 05, 2016

TOURS me (re)voilà!

Après avoir visionné les photos du half de villiers je me suis dit qu'il me fallait tenter de retrouver un minimum d'aisance et d'affutage à pied...
D'ou inscription au marathon de tours le 18 septembre afin de trouver la motivation nécessaire à me m'enquiller des séances de vitesse...
Et c'est parti pour un mois de sprints, 30/30, technique.....

mardi, mai 31, 2016

Vendôme 2016 : 40ème pour la 10ème et les 40ans (edit : eh bon non 41ème)



Après une petite mise en jambe le samedi sur le XS duo en compagnie de mon voisin, à chevaucher mon vélo old schoolllll, un pique nique « soirée des voisins » (méthode charge glucidique à base de cacahouette et cake salés/sucrés) et une nuit sous les orages, c’est sous un ciel menaçant et un sol détrempé que je rejoins le lac de Villiers sur le loir pour mon 10ème « long » à Vendôme.
Honnêtement, même si je suis avant tout heureux d’être là et en capacité avant tout de FINIR, j’ai la patate ! Mais pas d’ambition chrono ou place autre que me faire plaisir et ne pas finir à 6kmh la cap !
Ah si… il y a quand même un petit challenge : finir devant le relais dont ma moitié fera la cap…
Bon, et puis faire un top 100
Et pas faire moins de 33 de moyenne à vélo
Et aussi nager en 41’
Et courir en moins d’1H53
J’VAIS TOUS LES BOUFFERRRRRR !!!!
Ca y est… je pète une durite…
Bon… on va peut être tout reprendre par le début et rester zen.
Donc installation de toute le bazar (dont Godzilla avec les wheelcover) dans le parc autour de 450 inscrits, petite marche digestive vers la « plage » et…… GGGOOOOOOOOOOOO !
Départ cool. Je suis super limite en prépa natation cette année. Et comme quand je cherche à nager plus vite je vais plus lentement, je me contente d’essayer de nager proprement (si on peut dire).
Sortie du premier tour (1150m) en 20’18, 32’’ de longue sortie à l’australienne et c’est reparti pour…20’19 pour le second tour. Premier contrat respecté.
Longue transition et 3’30 plus tard je chevauche Godzilla et envoi le bois. Je double pas mal, me dit que j’ai du mal nager (en fait pas tant que ça, 73ème temps à l’entrée du parc), mais que pas grand monde ne me suis à vélo. Ah si…le dossard 396 m’enrhume littéralement.
Au bout de 20kms il pleut… au bout de 30 il pleut. Le dossard 221 me passe, sans prolongateur, tout en puissance… je le repasse qqs kms plus loin… parce qu’il a creuvé… au bout de 40kms il pleut… au bout d’un gros 45kms fin du premier tour (petit changement de parcours cette année), et 34,6 de moyenne au GPS. Pas mal en fait.
Bon, début du second tour : il pleut, le vent se lève un peu et je temporise un poil. Les conditions se durcissent et… il pleut…. Malgré les dessins bien visibles au sol pour annoncer tous les virages dangereux certains se sont mis au tas… et plus de crevaisons qu’à l’accoutumée sont à noter.
Je retrouve un peu de gniak au 70ème et franchement dans les 7 derniers kms.
Je pose le vélo fièrement en 2H40’24 pour 90,5mks avec le 16ème chrono transitions comprises. Ce point est à noter… car je me suis perdu dans le parc en cherchant mon emplacement de la veille……. Forcément ça collait pas avec mon numéro… Donc 3’53 à T2… sachant que normalement T2 est plus rapide que T1…. Ca me coutera 2 places un peu plus tard. Puni !

A ce moment là je suis 13ème sans le savoir.
Départ à pied. Je ventile, dans le rythme habituel. C’est soutenu, sur le fil. Cool je dois être au moins à 13kmh…. Coup d’œil sur le GPS…. Et verdict… ben non… 12kmh…
Je me fais déboiter de toute part. Mais je m’y attendais et suis lucide sur mon niveau cette année. La nat était bien, le vélo aussi. Je vise un peu moins de 12 de moyenne donc il faut juste tenir.
Au bout de 3kms je me dis que ça va être tendu…
Et comme le sol est détrempé et que je suis en semelles plates, je fais « zip » sur la boue.
Au bout de 6kms je me dis qu’il en reste 15… ouille… Au bout de 8 je constate que je ne suis pas encore en train de marcher… alors je m’accorde un peu de temps pour ralentir et franchis le premier tour (10,9kms) en 54’36.
Second tour un peu plus dur, mais vitesse maintenue… les routes en sous-bois deviennent  une vraie patinoire, la descente vers le Loir casse gueule (et faite en marchant). Je stabilise l’écart avec 2 concurrents à partir du 17ème après avoir croisé Madame et je me dis que je vais les croquer dans les 2 derniers kms…. Bon… en fait je vais attendre les 1500m derniers mètres… ils sont toujours à 30s devant. C’est maintenant que je vais placer mon accélération magique…
GGGnnniiiiIIIIIiiiiiiiii…. Ben non… ça va pas en fait… pas possible d’accélérer. Alors je me contente de terminer sur le même rythme qui est en fait mon maximum. Second tour en 55’07. Et total de 1H49’43 pour 21,81kms avec un bon pourcentage de gadoue.
Au final 40ème place (modif du classement 41ème...)sur seulement 338 arrivants. Il reste sur le carreau 6 DSQ, 94 abandons ( !) et 5 non partants seulement.
Bilan très satisfaisant au regard des conditions de prépa cette année. Fin de saison de triathlon J Et peut être inscription pour le marathon de Tours en septembre…

mardi, mai 24, 2016

Affûtage...

après un week end peu sportif mais riche de rencontres, barbecue, punch, musique,..... J'ai donc pris l'option "plus grosse seance la dernière semaine"...
Et pour changer... J'ai sorti le VTT... Donc 2h40 dans les bois, la boue, les coteaux du vendomois,.... Puis 40' de natation dans le lac de Villiers.
Ce qui m'a permis d ajuster mon estimation temps natation à exactement 41'01 pour 2300m hors sortie à l'australienne... Ca c'est la théorie ;-)

dimanche, mai 22, 2016

10eme Villiers!

Eh oui...
Hormis 2 impasses en 2008 (suite cheville HS) et 2012 (half de mansigné à la place dans le cadre de la Prepa light et tardive pour embrun) c'est le B/moyenne distance/L/half (choisissez l appellation que vous préférez) que j'ai réalisé chaque année depuis 2005.
Et ce sera donc ma 10eme participation cette année!

mercredi, mai 18, 2016

C'est un peu tôt mais bon...

On lance les paris...
J'annonce :
Natation : 42' pour 2300m
Vélo : Moins de 2H50 pour 92,6kms ce serait fun. 2H45 ça serait le pied (ou la cata sur la cap...)... contre 2H36 en 2015 avec parcours un poil moins roulant....
Cap : 1H53 en serrant les dents... 10' de plus qu'en 2015 ca me semble honnête.
5' pour les transitions